Elias et William sont partis à la rencontre de Mounir, en Service Civique au Cyberthé du centre social de La Comète, dans les quartiers Médiathèque-Chambord.

En quoi consiste le Cyberthé et quelle est ta mission ?

Le Cyberthé, c’est un espace ouvert et social au sein du quartier des Chaumes. On y trouve des tables de ping pong, un babyfoot et 6 ordinateurs. Le but premier de cet espace était de créer de l’animation dans le quartier, proposer un endroit où les gens puissent échanger, s’amuser mais aussi avoir accès à internet et à l’outil informatique.

Moi, mon rôle, c’est d’animer cet espace, de conseiller, d’orienter et de proposer des activités familiales et conviviales aux personnes qui viennent au centre social.

Depuis combien de temps ?

Je suis en mission depuis maintenant 7 mois

Quel type de public reçois-tu ?

Principalement des jeunes du quartier, mais j’accueille tout type de public, de l’enfant qui veut simplement s’amuser, faire une partie de babyfoot, à la personne âgée qui a besoin d’aide pour utiliser les ordinateurs ou envoyer un e-mail.

Que penses-tu apporter aux personnes qui viennent au Cyberthé, ou plus globalement, au quartier ?

Une présence, du divertissement, du soutien. Je les aide dans leurs petites difficultés du quotidien, les gens savent que je suis là et que je suis à leur écoute.

Peux-tu nous décrire ta journée type ?

Ma journée varie complètement d’un jour à l’autre, il peut y avoir un flux de plus de 20 personnes dans la journée et d’autres fois, seulement 3 ou 4 personnes.
Le mercredi après-midi, j’aime particulièrement animer les activités, on accueille beaucoup de jeunes, c’est souvent très vivant. On ouvre la cloison amovible pour agrandir la pièce, on installe les tables de ping pong et c’est parti !

Comment vois-tu le quartier ?

A la base, je ne suis pas originaire des Chaumes. Vu d’ici, je trouve le quartier calme et agréable et le centre social propose pas mal d’animations

Mounir n’a pas souhaité être pris en photo, il a préféré que l’on mette en valeur son espace de travail qui, pour lui, est un cadre familial et convivial qui mérite plus d’intérêt que son image.

Elias et William

Volontaires en Service Civique à la Ligue de l’Enseignement